vercors.frvia.vercors.frskiroue.vercors.fr Mon carnet de voyage (0)
NoeSit

Entre Autrans et Méaudre

Autrans-Méaudre en Vercors
L’alpage de la Molière: au-dessus d’Autrans, représente un lieu traditionnel de pâturage pour les génisses. Il abrite une grande variété d’espèces végétales (orchidées…) et animales (marmottes, chamois, chevreuils, tétras-lyres). Ce plateau est inscrit parmi les Zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff). Les quelques kilomètres supplémentaires de montée sont récompensés par la vue panoramique exceptionnelle que l’on découvre depuis les crêtes de la Molière : Belledonne, la Chartreuse, les Écrins et même le mont Blanc !

Le plateau de Gève: lieu mythique pour les skieurs de fond en hiver, se transforme l’été en une très belle prairie entourée de forêts. Le refuge de Gève permet de se restaurer, mais également de se détendre dans un storvatt, un bain nordique en plein air chauffé au bois. Idéal contre les courbatures Toujours sur la commune d’Autrans, les tremplins de saut des Jeux olympiques d’hiver de 1968 rappellent que ces JO ont fait de ce village l’une des Mecque du ski nordique. Ces tremplins (70 m, 56 m et 20 m), toujours en activité, perpétuent une longue tradition de saut à skis à Autrans. Ils sont également utilisés l’été grâce à un revêtement synthétique. Vous trouverez une table d’orientation au sommet du tremplin de 70 mètres.

Le Trou qui souffle: sur les hauteurs de Méaudre, est en fait une fissure qui exhale l’air des profondeurs. Cette galerie verticale rejoint un vaste réseau souterrain qui concentre les eaux du val d’Autrans-Méaudre, vers la résurgence de la Goule noire, dans les gorges de la Bourne.

Période d'ouverture

Du 01/03 au 30/11.

Sous réserve de conditions météo favorables.

NOESIT_INDICATIONPERIODE

  • Automne
  • Eté
  • Hiver
  • Printemps

Bons plans

Le gratin dauphinois (par Régis Aribert, de l’hôtel-restaurant La Buffe, à Autrans):
Ingrédients :
3 kg de pommes de terre
1 l de lait
1 l de crème fraîche du Vercors
sel
Préparation : Épluchez les pommes de terre, coupez-les en fi nes lamelles de 1 à 2 mm d’épaisseur. Mettez à bouillir ensemble le lait et la crème. À ébullition, salez et mettez dans la casserole les pommes de terre émincées. Laissez cuire à feu doux avec un couvercle pendant 45 minutes. Disposez le mélange dans un plat à gratin et rajoutez de la crème fraîche par-dessus. Mettez au four à 180°C pendant 30 minutes. L’originalité de la recette de Régis Aribert réside dans la cuisson des pommes de terre dans le lait et la crème, ce qui lui confère une délicieuse onctuosité.
Autre particularité, son gratin dauphinois est élaboré sans fromage, l’aspect doré du plat provenant de la réduction de la crème fraîche. La Buffe, Tél. 04 76 94 70 70.
www.la-buffe.fr

Tarifs

Accès libre.

NOESIT_MEDIA_PLAN

Calculer l'itinéraire
Ma position
Ma position